L’alchimie opère entre bénévoles et malades

vivre la vie bilan - 1
(article NR du 26 mai 2019)
La 11e Fête des plantes à Sainte-Christine s’appuie sur une mobilisation bénévole presque spontanée chez certains sympathisants de Vivre la Vie.
Le bénévolat source de solidarité. L’idée n’est pas propre à l’association Vivre la Vie, mais elle est une vertu relative au développement d’actions à l’égard de l’autre, en l’occurrence de celles et ceux qui souffrent de la maladie du cancer dans ce cas concret. Chaque dernier dimanche de mai et ce depuis dix ans, Vivre la Vie fait de sa Fête des plantes l’un des temps forts de l’association.
Qu’ils soient adhérents de l’association, du comité des fêtes de Sainte-Christine, ou simplement sympathisants, ils sont un certain nombre à répondre à la mobilisation le temps de quelques heures. Une cause solidaire à l’égard des malades du cancer, qui rassemble ces serviteurs d’un monde associatif qui ne demande qu’à perdurer.
Et si la Fête des plantes a enregistré un succès majeur en 2018, c’est en grande partie grâce à ces bénévoles de toujours, ceux avec qui, d’hier ou d’aujourd’hui, la Fête des plantes est devenue un temps fort à Celette de Sainte-Christine, dans un écrin de verdure en bordure de Marais.
En 2018 le rendez-vous a vu 1.466 visiteurs se presser dans le parc qui accueille la journée. Un record pour l’association, qui retire environ chaque année la moitié de son résultat final de la Fête des plantes. Un dimanche nature, champêtre, fleuri, tel qu’on les apprécie, dans la simplicité la plus totale, mais aussi sur fond de solidarité. Une trentaine d’exposants seront présents sur le parc, qui accueillera également la Ligue contre le cancer (antenne de Fontenay-le-Comte), alors qu’il sera possible d’adhérer à l’association (10 € annuel). Depuis 2009 Vivre la Vie a reversé 72.000 € pour le bien-être des malades du cancer.