Jérôme Rouger en alchimie avec son public

5cba6c436c74fe8b478b461b

Florent et François Geay (à la technique pour le Foyer Gélasien), Jérôme Rouger et Hélène Coudrain (régisseuse), artisans de cette belle réussite.

Joli succès pour la soirée organisée par l’association culturelle de l’Autize (Galipotes à Ardin), au profit de Vivre la Vie, tant sur le plan de la performance artistique de Jérôme Rouger, que sur celui du résultat. Nul besoin d’être né à Terves pour goûter à la drôlerie de ce voyage dans le temps et des « Je me souviens » du comédien. A lui tout seul, Jérôme fait revivre son village natal et quel que soit son âge, chacun s’y est reconnu. Les confidences de Jérôme Rouger ont fusé sur un rythme soutenu, entraînant un public devenu complice, invité lui aussi à se souvenir. De la surprise, beaucoup de rires, mais aussi de l’émotion, grâce à la générosité et à l’humanité de l’artiste. Un artiste également devenu complice d’une cause, en accompagnant les deux associations qui viennent en aide aux malades du cancer. Une soirée à succès grâce à une économie solidaire qui se met en place chaque année. Partenaires financiers (Leclerc des Trente Ormeaux), Poujoulat, Conseil départemental des Deux-Sèvres, Mutuelles de Poitiers à Coulonges-sur-l’Autize, Saria à Benet, la pharmacie Chetouane à Champdeniers), l’aide pérenne de Fabrice Frère, le soutien des P’tits Amoureux à Ardin, d’Alain et Colette Dieumegard arboriculteurs à Béceleuf, de l’Union vinicole à Villiers, du Super U Champdeniers, d’Alain Capelle, de Sophie Avril et son salon Récréatif à Benet, du Collibert à Damvix, du restaurant les Glycines à Melle, de l’embarcadère de l’Abbaye à Maillezais, de la bière Tête de Mule de Sébastien Courtin, de l’association Crocs blancs des Charentes, du magasin Foulées de Yannick Gaujour à Niort, de Sylvie Journault à Germond-Rouvre, tous ont contribué à la réussite de l’évènement, ainsi que les nombreuses entrée aux sites ou parcs d’attractions.Remerciements à la municipalité de Villiers-en-Plaine pour son soutien permanent par le prêt des installations.

Enfin remerciements aux bénévoles présents (Manu, Dudu, Florent, Fred, Renée, Jacky, Agnès, Bernard, Annie, Yannick, Dulia, Rébenson et Sonia) et aidants ce soir du 13 avril dernier. Mention particulière à Emmanuel Vivien, à Bernard Audurier et à Florent Attana, trois historiques des Galipotes, de nous permettre de poursuivre cette démarche en toute sérénité. Sérénité nécessaire et indispensable à l’accompagnement d’une initiative placée sous le signe de la solidarité.