Quand l’artiste soutient une bonne cause

591525f6469a453e008b45c7

En prêtant ses notes et ses paroles, à une action en faveur des malades du cancer, Gérard Baraton va permettre de mener des opérations ciblées et efficaces en milieu hospitalier. L’association culturelle de l’Autize (Ardin), organisatrice de l’événement, va ainsi pouvoir reverser les bénéfices à Vivre la Vie, dont la raison d’être est de venir en aide aux malades. Les petits doigts qui touchent, ont justement touché émotionnellement un public nombreux, qui s’est délecté d’une histoire simple, d’un petit garçon à la conquête de son rêve. Le petit Gérard a rêvé de son accordéon, le grand Gérard a réussi sa vie de musicien. Alors qu’il y a cinquante ans, devenir musicien professionnel pouvait paraître une illusion. Cinq décennies plus tard, le musicien accompli, qui a joué dans une multitude de pays, se met en scène, narrant en musique, son histoire et celle de sa famille. L’artiste a prêté sa collaboration à la démarche pour les malades et c’est en ce sens, que l’organisation lui en est reconnaissante.

Ils ont été nombreux à venir en aide à cette soirée de bienfaisance. Sans partenaires, cette opération en faveur des malades du cancer, n’aurait pas le même relief. A noter l’engagement de la municipalité de Villiers-en-Plaine, qui par l’élan de Jean-Claude Morineau son maire, apporte une aide capitale, en mettant gracieusement la salle des fêtes à disposition. En remerciement, l’association culturelle offrira un spectacle donné par Bertrand le magicien, aux résidents de la maison de retraite de Villiers-en-Plaine.