Galipote et clowns unis pour les malades du cancer

58c8b241459a45522c8b4581

Comme une récréation dans un avenir qui s’assombrit. Le quotidien du service d’oncologie de l’hôpital de Niort, dirigé par Evelyne Hérault, peut être accompagné par diverses actions venues de l’extérieur. Par le biais d’interventions ponctuelles, les clowns relationnels peuvent apporter leur contribution. Ainsi, l’Association culturelle de l’Autize ne se contente pas d’organiser la marche des Galipotes à Ardin. Elle se soucie, en étroite collaboration avec Vivre la Vie, du bien-être des malades du cancer. En faisant venir les clowns relationnels dans le service d’oncologie à plusieurs reprises, la Galipote a tenté d’apporter un peu de réconfort dans la grisaille. « L’association Clown’Ose avait déjà agi en tant que clown relationnel en oncologie, expliquent les membres de l’Association culturelle. Cette démarche nous tient à cœur et elle sera pérennisée grâce à la poursuite de l’action par Vivre la Vie, qui va financer plus d’un an de visites de clowns. »

Rendez-vous le 16 avril

Attention ! Le clown relationnel, dans son costume de scène, ne vient pas nécessairement faire le clown. Il s’adapte à la situation, en entrant dans la chambre du malade. Tantôt pesante, souvent grave, la visite inattendue apporte un peu de magie, entre douceur et écoute. Ces clowns au cœur immense, venus accompagner les souffrances morales des malades, sont naturellement formés à ce type d’intervention. Béatrice Dryepondt (dite Pluche) et Céline Savin-Brillatz (Lili) reconnaissent qu’il leur faut « agir avec habileté. Etre l’autre, gommer l’isolement, tout en gardant la juste distance. Au préalable, le personnel du service nous a indiqué vers qui nous diriger, avant de débuter les rencontres ».Ce lien est indispensable entre le personnel soignant, demandeur de ce type d’intervention, et le clown. Exprimer sa souffrance, sa tristesse, assumer ses larmes, autant d’émotions qu’accompagnent ces clowns, pas tout à fait comme les autres.
Afin de soutenir ces actions, la Galipote donne rendez-vous samedi prochain à Villiers-en-Plaine, pour son spectacle annuel, qui permet de financer ce type d’opération.

« DurDur la vie d’une cellule cancéreuse », par le Collectif Douglas’s, samedi 16 avril, à 20 h 30, à la salle des fêtes de Villiers-en-Plaine. Tarif : 10 €. Réservations conseillées.
Tél. 05.49.35.58.36 (après 20 h), courriel : galipotes.solidarite- cancer@gmail.com